Tout ce qu’il faut savoir sur le troisième pilier suisse !

Le troisième pilier est un système de prévoyance sociale qui existe en Suisse. Instauré en 1972, il vient en complément aux 1er et 2e piliers. Il permet de faire face aux situations financières difficiles telles que la baisse des revenus et l’augmentation soudaine des dépenses. On rencontre deux types de 3e pilier suisse à savoir le 3A libre et le 3B lié. Quel que soit le type, il revêt plusieurs avantages. Dans cet article nous allons montrer les avantages du troisième pilier suisse après en avoir présenté les différents types.

Les deux types de 3e pilier

Les deux types de 3e piliers se distinguent par leurs plafonds de versement, la fiscalité, les clauses bénéficiaires et la durée contractuelle. Pour bénéficier des déductions fiscales avantageuses, découvrez l’importance du 3e pilier suisse 3A libre. Il est accessible à tous les résidents en Suisse, en dépit de leur lieu de travail. La durée du contrat est libre et est fixée conformément aux préférences de l’assuré. Au bout de trois ans de contrat, ce dernier a la liberté de retirer les fonds sans devoir fournir une quelconque justification. Le 3B lié en revanche est ouvert à ceux travaillant en suisse. Sa durée est fonction de l’âge de la retraite, donc 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Il offre la possibilité de retirer les fonds au bout d’une année de contrat si les primes du contrat sont payées ou si certaines conditions sont remplies.

Les avantages du troisième pilier

Selon le type choisi, le troisième pilier suisse permet de bénéficier de plusieurs avantages. Dans un premier temps, il permet d’épargner en faisant des économies. Il offre aussi la possibilité de maintenir son train de vie à la retraite en augmentant considérablement le montant de cette dernière à environ 80%. Enfin, le 3e pilier suisse donne l’opportunité de devenir propriétaire de sa propre maison et même d’aller vivre à l’étranger.