Assurance auto : résilier son contrat pour faire des économies

Vouloir résilier son assurance auto est souvent motivé par des raisons économiques. En effet, on estime qu’en moyenne, on dépense 600 € par an pour être couvert en cas d’accident. Toutefois, il est désormais possible de trouver des contrats au meilleur prix et surtout, avec de meilleures garanties grâce à ce comparateur directement disponible en ligne. Ainsi, il nous restera plus qu’à résilier votre ancien contrat pour commencer à faire des économies sur votre budget, toute l’année.

La résiliation de son contrat auto

Pour la résiliation de son contrat d’assurance auto, rien de plus simple. Si vous avez dépassé la première année d’engagement, alors vous bénéficiez de la loi Hamon. Ainsi, il faudra envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre courtier pour qu’il mette fin à votre contrat. Généralement, c’est une procédure qui prend une trentaine de jours, à compter de la dernière échéance. Toutefois, si vous avez déjà souscrit un autre contrat auprès d’un nouvel assureur, il est également possible que ce dernier s’en charge pour vous. Dans ce cas, ce sera une sérieuse économie de temps et de paperasserie administrative. Enfin, dans le cas d’une vente, il vous suffira d’envoyer lettre recommandée avec accusé de réception en stipulant la date de la transaction pour que votre agence mette un terme à votre contrat dans les 10 jours, à compter de la réception de votre courrier.

Dans le meme genre : Catégorie

Changer l’assurance auto

Pour changer d’assurance auto, rien de mieux que de se diriger vers le web. En effet, en ligne, vous avez désormais la possibilité d’utiliser ce comparateur spécialisé dans toutes les offres sur le marché. Ainsi, en tenant compte de votre profil conducteur ainsi que des garanties que vous souhaitez souscrire, il sera capable de vous trouver un devis qui correspond à vos attentes. Le gros point fort de cette démarche, c’est que vous êtes certains de mettre la main sur un contrat bien plus intéressant financièrement tout en bénéficiant d’une bonne couverture.

A lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur le troisième pilier suisse !