L’élevage avicole sans antibiotique, un gage de qualité indiscutable

L’élevage avicole sans antibiotique, un gage de qualité indiscutable

Avec 19,5 kg de poulet consommés par an et par habitant en France, l’élevage avicole a encore de beaux jours devant lui. Industriel ou bio, la différence se manifeste tant au niveau de la qualité que de la quantité dans les rayons des supermarchés. Il est cependant indéniable que la filière avicole sans antibiotique propose des poulets savoureux qui connaissent un franc succès auprès du public. Voici de bonnes raisons de la privilégier.

Le poulet sans antibiotique est plus intéressant gustativement

Cordon bleu, coq au vin, poulet rôti du dimanche en famille, la volaille est bien souvent la viande la plus appréciée lors des repas. Quel que soit le type de cuisson privilégiée, de plus en plus de Français font le choix de poulets au meilleur goût et donc bannissent les poulets d’élevage industriel.

La filière avicole sans antibiotique est particulièrement prisée pour ses belles saveurs qui séduisent de plus en plus de consommateurs. Même si le poulet bio est légèrement plus cher qu’un banal poulet du commerce, il est beaucoup plus goûteux et possède de nombreuses qualités nutritionnelles inexistantes chez son cousin élevé en batterie avec lequel il n’a en commun que les plumes et le bec.

Faire le choix de la qualité et non de la quantité

De nombreux éleveurs font le choix de mettre en place des méthodes naturelles pour prévenir les infections de leurs élevages. La phytothérapie ou aromathérapie peut parfois être utilisée ce qui impacte grandement sur le goût de la viande et sur sa qualité.

En effet, pour prévenir la prolifération de certaines maladies dans l’élevage avicole, les antibiotiques sont abusivement utilisés et cela entraîne parfois une résistance aux bactéries qui peut s’avérer fatale aussi bien à l’animal qu’aux êtres humains lors de la consommation.

Des volailles élevées avec des techniques naturelles pour un respect de la vie animale

Outre l’aspect gustatif des produits de la filière avicole sans antibiotique, le respect de la dignité de l’animal est également mis en avant. En effet, un poulet certifié bio par les organismes compétents doit pouvoir évoluer en plein air et se nourrir de graines contrairement aux poulets industriels dont la nourriture renferme parfois de la viande et des mélanges médicamenteux censés les engraisser et supprimer les risques de maladies dus à la promiscuité dans les bâtiments où ils évoluent.

La filière avicole sans antibiotique, c’est également un engagement par rapport à la planète en supprimant l’utilisation des produits chimiques, des hormones en élevant des poulets sains et moins stressés par leurs conditions de vie.

À propos de l’auteur

admin administrator