Quand faudrait-il refinancer votre prêt hypothécaire ?

Imaginez un scénario dans lequel vous êtes propriétaire d'une maison et souhaitez apporter des améliorations aux conditions de vie de votre famille ou souhaitez augmenter la valeur de votre bien. Vous pourriez décider de remodeler votre cuisine, de réparer un tuyau qui fuit ou de finir le sous-sol. Envisagez la situation où votre argent est investi dans un REEE ou un REER que vous préférez ne pas toucher. Sachez que l'option de refinancement de votre hypothèque est une possibilité.

Mettez de l'argent de côté

Essentiellement, le refinancement hypothécaire vous permet de libérer des liquidités en utilisant la valeur nette de votre maison qui a augmentée. Avec cet argent pour le refinancement de prêt hypothécaire, quasiment tout est possible, y compris des améliorations à la maison ou d'autres dépenses importantes comme une voiture, des frais de scolarité ou la création d'une entreprise. Certaines personnes sont en mesure de rembourser des dettes à taux d'intérêt élevé, comme les dettes de cartes de crédit, en utilisant la valeur nette qu'elles ont accumulée grâce à un refinancement hypothécaire. 

Sujet a lire : Comment obtenir son prêt personnel rapidement

La somme d'argent que vous pouvez obtenir

Selon la législation actuelle et des conseils pratiques, les propriétaires sont autorisés à emprunter jusqu'à 80 % de la valeur estimée de leur maison. Il faut toutefois tenir compte du montant de votre prêt hypothécaire qui a été remboursé. En fait, plus vous avez remboursé de capital sur votre prêt hypothécaire, plus vous aurez accès à des fonds lors du refinancement. Supposons que votre maison vaut 450 000 euros, que votre prêt hypothécaire a été remboursé depuis un certain temps et que vous devez maintenant 100 000 euros. Dans ce scénario, 80 % de la valeur de votre maison est égale à 360 000 euros. Vous disposez d'une valeur nette d'environ 260 000 dollars et il vous reste 100 000 dollars à payer.

En parallèle : Trois précautions à prendre avant de souscrire à un prêt

© A la case - Tous droits reservés